Le Marché de la fleur artificielle

Comme vous avez pu le lire dans l'évolution des fleurs artificielles, les végétaux artificiels existent depuis bien longtemps. L'homme a toujours voulu recréer la beauté des végétaux naturels pour en faire un usage illimité dans le temps.

Il existe des milliers de végétaux artificiels et de très nombreux fabricants. Il faut savoir choisir entre le haut de gamme d'une qualité et d'un prix exceptionnel et le bas de gamme d'une qualité bien plus médiocre, mais au prix beaucoup plus attractif.

De l'artisan fleuriste plumassier à Paris, à l'atelier de fabrication industriel en Chine, comment choisir ?

Qu'est ce qu'un artisan fleuriste plumassier ?

Fleuriste plumassier est un métier devenu peu commun de nos jours. Il existe encore quelques grandes maisons parisiennes, mais ces ateliers se font rares. Cet artisan de luxe est spécialisé dans la fabrication de fleurs artificielles et le travail des plumes.

L'essentiel du travail est très technique et est entièrement réalisé à la main. Par exemple, pour la fabrication d'une fleur, le fleuriste plumassier va choisir son tissu, le travailler, le teindre, le découper, le chauffer pour le mettre en forme et ensuite l'assembler pièces par pièces pour donner naissance à une fleur.

Non seulement cette création nécessite une main d'œuvre spécialisée et minutieuse, mais elle nécessite aussi des matières premières de premier choix (notamment de la soie). Ainsi cette fabrication hors pair est généralement réservée à un usage en haute couture.

Voici un reportage très intéressant d'une dizaine de minutes, qui concerne l'une des maisons parisiennes les plus réputées, et qui est active depuis 1727.

Qu'est ce qu'une méthode de fabrication industrielle ?

Avec l'industrialisation, chaque élément ou objet peut être reproduit à la chaine avec une vitesse de fabrication importante. Cela permet d'obtenir des produits fabriqués en série rapidement et en limitant au maximum les interventions manuelles.

En supprimant au maximum la main d'œuvre, et en utilisant des matériaux premier prix on obtient des produits à moindre coût. Mais que vaut la dite qualité de ces produits ? Pour commencer, les matériaux utilisés sont bas de gamme, donc leur rendu ne peut être majestueux. En enlevant l'humain de la création, on obtient des produits types qui se ressemblent tous et dont les finitions sont mitigées.

Dans la fleur artificielle cela se manifeste notamment par :

  • Des pétales rugueux et ternes à cause d'un choix de tissus de qualité inférieure.
  • Des tiges et des feuilles grossières et souvent brillantes à cause d'un choix de plastique trop bas de gamme.
  • Un assemblage peu discret entre la tête de la fleur et sa tige dû à une colle de mauvaise qualité.
rose bas de gamme

Toutes ces caractéristiques témoignent d'une fabrication industrielle peu minutieuse. Ce sont le genre de produits que l'on trouve chez les enseignes de distribution à prix discount qui proposent des prix attractifs mais une qualité souvent négligée.

Le rapport Qualité / Prix

En matière de fleurs artificielles il existe donc du très haut de gamme, comme il existe du bas de gamme peu esthétique. Il faut donc savoir trouver un équilibre entre une fabrication esthétique et un prix abordable. Pour un usage domestique, on peut trouver des produits alternatifs proposant un bon rapport qualité / prix.

Lire l'article suivant : Nos végétaux artificiels Lire la page suivante